Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stormy Weather, un quarter-tonner de légende

Stormy Weather, un quarter-tonner de légende

Le voilier Stormy Weather: travaux, projets, régates, croisières et photos.


Retour sur les 25 milles de Calais

Publié par red sur 20 Mai 2010, 09:35am

25-milles-de-Calais 2108

 

 

 

Le vent était de 2-3 Beaufort Nord Est sous un ciel couvert, mer agitée.
Après la sortie du port avec le first et le bateau comité avec leurs remorques, les HAN2 sont lachés et les GV sont hissées.
La ligne de départ est posée et le pavillon orange hissé à 10H45 entre la CA6 et le bateau comité qui voit les concurrents s’entrecroiser dans la houle pour découvrir le parcours affiché au tableau noir.
Départ->Ridens->RCW->CA6->Calais approche->Ridens->CA6->Ridens->CA6 arrivée.

Le Comité a lancé à 10h42 le 1er départ interrompu par un aperçu car un Han2 assure le spectacle avec un de ses équipiers grimpé dans le mât.
Le second départ sous P est réussi, les HAN sont regroupés avec des vitesses très similaires sur le bord babord en direction de Ridens au bon près.

Le courant venant de babord pousse les concurrents vers Ridens en 1 seul bord tandis que le comité se déplace vers RCW. Les concurrents sortent le grand génois et les ballons pour descendre entre Ridens et RCW en s’étirant. Sur le bord de retour au largue vers CA6, l’ordre des HAN2 s’inverse dans la bagarre. Après le contournement de CA6 vers Calais approche, le comité y décide un « short » pour regroupement et relancer les bagarres. 12 à 13 miles au fil tendu sont engrangés.

La descente confirme le 28047 au grand génois du SRC en 1er  à 13h08’11. Les HAN2 arrivent après 4 minutes avec seulement 37 secondes d’écart.
Le second départ à Calais approche est une aubaine pour le HAN2 qui a cassé une latte et qui doit envoyer un équipier en haut du mât sous une houle formée.
Le second départ est réussi sous P, à 13h33, face au vent, face au courant passé en renverse.

Les concurrents s’écartent rapidement et le HAN2 7936 réalise un cap exceptionnel tandis que le 7563 ne peut lutter sans winches, le grand first faisant une trajectoire médiane.
A l’approche de Ridens, celui-ci doit reprendre un bord mais passe Ridens en 2eme place. A la descente vers CA6, le 7936 confirme son avance mais le 7563 réussit à se rapprocher sur le bord au largue pour contourner Calais approche.

La remontée au vent renouvelle l’exploit de l’élégant Rivetto 7936 avec un cap qui lui permet de passer en 1 seul bord babord, les équipiers accrochés au francbord babord mais bien secoués. Le grand First suit et passe juste sous une gîte impressionnante et les gerbes de « sprays » face aux vagues qui ont forcies. L’Extrapaulet 7563 suit malgré ses difficultés techniques et voit ses efforts récompensés avec un écart ramené à 2min12 !
9,5 miles au fil tendu sont ajoutés, sous un ciel gris et fraichement venté, mais plus de 30 miles réels ont été parcourus !
 
Le retour au club était le bienvenu pour le palmarès suivi d’une boisson énergétique fruitée appréciée en refaisant les bords de largue si toniques.
A.Meunier Comité Course

 

Pendant ce temps nous étions entrain de convoyer vers Gravelines avec Nico et Math. Le courant n'étant pas favorable, il fût difficile de passer le phare de Walde. Après avoir passé ce cap, non loin du port de Calais et après avoir vu remonter les fonds, nous nous voyons avancer. Et c'est vers 21h que nous arrivons au bout des jetées de Gravelines. Quelques photos dans l'album pour illustrer cette entrée.. en attendant le Grand Prix de la Côte d'Opale.

 

Paul

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents